Confort articulaire

Comment ménager nos articulations

Les os, qui composent le squelette, sont les fondations de notre corps, un peu à l’image des fondations et du gros œuvre d’une maison. Ce capital osseux  se construit, petit à petit, jusqu’à l’âge de 20 ans. Durant le reste de notre vie nous dépendons de ce capital en espérant qu’il ait été correctement constitué. Nous l’entretenons  à travers notre alimentation quotidienne.

Souvent, un mouvement répétitif au travail,une mauvaise position occasionnent des douleurs qui peuvent devenir invalidantes si elles sont permanentes. Des solutions existent, prenez le temps de lire ce qui suit…

Un temps pluvieux ou humide n’influe pas uniquement sur notre moral. Nos articulations souffrent également et jouent le rôle de baromètre : « J’ai mal au genou, il va pleuvoir ». Il est rare que cette prévision météo soit erronée. L’apparition de ces douleurs articulaires sensibles aux variations météorologiques et bien connues des kinésithérapeutes et des rhumatologues, s’explique scientifiquement.

Le corps humain possède 200 articulations, charnières ultra perfectionnées, extrêmement sensibles et auxquelles nous faisons subir chaque jour d’énormes pressions.

Comment fonctionnent nos articulations ?

L’extrémité des os de nos articulations est recouverte d’un cartilage lisse et souple. Moins dur que le tissu osseux, il est donc plus fragile. Son rôle est de faciliter les mouvements, flexions, rotations et extension sans qu’il n’y ait de frictions.

Le cartilage baigne dans un liquide, la synovie, qui facilite le glissement, amortit les chocs et les différences de pressions.

Une membrane, appelée capsule, relie les os constituant l’articulation. Des ligaments consolident l’articulation.

Le cartilage ne contient pas de nerf. Les terminaisons nerveuses qui transmettent l’information sur la douleur se trouvent dans les capsules et dans les ligaments. Ceci explique pourquoi le plus souvent une dégradation du cartilage n’est découverte que lorsque l’atteinte est sérieuse.

Quels sont les causes des douleurs articulaires ?

Les variations atmosphériques

Nous avons signalé les changements de temps. Au sein de l’articulation, il existe des récepteurs de la douleur qui veillent au maintien d’une pression sans danger pour l’articulation. Ils sont extrêmement sensibles et, lorsque la pression atmosphérique baisse, ils envoient un signal de douleur au cerveau pour indiquer la variation.

Une détérioration du cartilage

Le cartilage est fabriqué par des cellules appelés chondrocytes qui ne se multiplient plus après l’adolescence, le cartilage endommagé lors d’un traumatisme ne sera donc pas remplacé. Les traumatismes peuvent être un choc, mais un mouvement répétitif sollicitant toujours les mêmes articulations peut, sur le long terme, être à l’origine de douleurs articulaires. Une secrétaire souffrira de douleurs des doigts et des poignets, une caissière de douleurs aux épaules.

Un phénomène inflammatoire

Fotolia_55195456_XS-300x200 Confort articulaireL’inflammation est un phénomène naturel de protection contre une agression. Un traumatisme même non perceptible, une mauvaise posture, peuvent déclencher la libération de molécules pro-inflammatoires dans les articulations. Les signes d’inflammation sont la douleur et/ou un gonflement accompagnés de rougeur. Il ne faut pas négliger ces signes. Si une articulation fait souffrir, il faut essayer d’en déterminer la cause : mauvaise position, geste répétitif, mauvaises chaussures, dépôt de cristaux, présence de toxines ou de bactéries.

Soyez attentif à la douleur il faut agir avant que les problèmes ne s’aggravent.

Le surpoids

Les articulations du genou et des hanches souffrent particulièrement du surpoids.

Selon les experts, chaque demi-kilo excédentaire ajoute une pression de deux kilos sur les genoux. Ainsi, il suffit de perdre un peu plus de deux kilos pour réduire les risques d’arthrose, maladie lié à une dégénérescence du cartilage, invalidante et très douloureuse.

L’endroit où la graisse s’accumule joue également un rôle. Lorsque les kilos superflus se concentrent au niveau du ventre ils provoquent une tension au niveau du bas du dos, des vertèbres lombaires. Un excès de poids suivant sa localisation modifie notre posture  ainsi que le bon fonctionnement des articulations concernées.

Une alimentation déséquilibrée

Fotolia_62363005_XS1-300x196 Confort articulaireles viandes rouges riches graisses saturées, la charcuterie et les produits laitiers peuvent entraîner la formation de molécules pro-inflammatoires. De même, les huiles industrielles riches en Oméga 6 dénaturés peuvent favoriser la formation de ces molécules.

Une alimentation axées sur les viandes rouges et les sucres peut donc entraîner une formation de cristaux (urates et oxalates) qui se concentrent dans les articulations et provoquent une inflammation.

Le manque d’exercice physique

Les muscles et les ligaments servent de protection aux articulations et limitent le risque de  trop fortes tensions. L’absence de ceinture abdominale (muscles du ventre)  entraine une plus forte pression sur la colonne et les hanches. Une faiblesse des muscles des bras va augmenter le travail au niveau des articulations de l’épaule et une grande tension des ligaments.

Comment retrouver le confort articulaire ?

Hygiène de vie

Alimentation équilibrée

Elle doit être riche en Oméga 3 de bonne qualité, précurseurs de molécule anti inflammatoires. Les oméga 3 se trouvent dans les poissons gras, tels que les saumons, harengs, mais ces derniers contiennent aussi une quantité non négligeables de métaux lourds et de pesticides). On privilégiera donc les Oméga 3 contenus dans les algues et les huiles biologiques pressées à froid de noix, de colza et de lin.

Fotolia_47325867_XS1-300x288 Confort articulaireLa vitamine C est indispensable à la formation du collagène, composant majeur de la trame de l’os mais également du collagène présent dans le cartilage.

La vitamine C est riche en antioxydants qui vont lutter contre les radicaux libres libérés lors de l’inflammation. La vitamine C se trouve en petite quantité dans les fruits de la famille des agrumes (oranges, citrons, pamplemousse, kiwi et des fruits rouges).

 

Des os solides limitent les déformations responsables de tensions sur les articulations.

Il faut donc veiller à un apport en calcium assimilable. Les meilleures sources de calcium sont les algues, très répandues dans la cuisine asiatique mais peu présentes sur les tables occidentales.

Fotolia_52727523_XS2-300x185 Confort articulaireLes sources végétales de calcium sont mieux adaptées à notre organisme que le lait de vache. Le calcium est présent dans les légumes verts  (le chou, brocolis, asperges, épinards, cresson) ; les céréales (avoine), les oléagineux (amandes,noix, noisettes), les légumineuses (haricots, pois chiche) ; les fruits secs (figues, dattes, raisins, abricots) et aussi les oranges, le persil, les graines de sésame. Ce calcium est parfaitement assimilable par le corps humain.

Une prise de poids trop rapide ou trop importante doit nous faire réagir rapidement. Il faut réduire ou supprimer les aliments trop riches en sucres et en graisses, privilégier les viandes blanches et les poissons.

Activité physique

Il faut associer une alimentation équilibrée et une activité physique faisant jouer toutes les articulations comme la natation.

Quel que soit le sport pratiqué, il est important de porter des chaussures appropriées qui amortissent les chocs, particulièrement lorsque l’on pratique sur un sol dur.

Les bonnes postures

Fotolia_44799764_XS-300x201 Confort articulaireLorsque les douleurs sont liés à un mouvement répétitif au travail ou à un mauvais positionnement, il est important d’apprendre les bonnes postures. Il faut adapter son poste de travail. De gros efforts ont été réalisés dans les entreprises afin de respecter certaines règles d’ergonomie.

En cas de douleurs lombaires il ne faut pas hésiter à consulter un kinésithérapeute afin d’apprendre comment soulever une charge. Très souvent nos douleurs sont provoquées par de mauvaises habitudes. Il faut savoir en changer …

Lorsque notre vie professionnelle et familiale ne nous permet pas de respecter toutes ces règles ou si nous souffrons déjà de douleurs articulaires, le recours à des compléments alimentaires de qualité permet de limiter la dégradation des articulations et de soulager les douleurs.

La gamme Biophenix répond à vos exigences de qualité

Concentrés, extraits à l’eau et garantis sans aucun solvant, sans excipient ni conservateur, sans colorant, sans sucre ajouté ni maltodextrines, sans aucuns produits chimiques, les principes actifs des complexes biophenix sont parfaitement assimilables car reconnus par l’organisme comme des substances 100 % naturelles.

Nous vous proposons des nutriments 100 % naturels, issus de végétaux dont l’origine biologique est certifiée donc que vous pouvez consommer en toute confiance.

EQOSTEO Confort articulaire

  • Équilibre Ostéo apporte les nutriments indispensables au maintien du capital osseux.
  • Équilibre HARPAGO : 100% végétal et bio, l’harpagophytum associé à une huile essentielle et un puissant anti-radicalaire favorise l’apaisement des douleurs articulaires.
  • Curcumax LC favorise la lutte contre l’inflammation.
  • Équilibre Oméga 3 EPA favorise la formation de molécules anti-inflammatoires.
  • Équilibre CALCIUM : 100% végétal et biologique, issu d’une algue, le fucus vésiculeux, ce calcium est parfaitement assimilable.
  • Équilibre PH : 100% végétal et bio, il apporte les substances naturels qui s’opposent à une trop grande acidité souvent responsable de dégradations osseuses.

Produits associés