Contrôle du poids chez l’adolescent

Il y a 30 ans et plus, il y avait toujours un enfant plus gros que les autres dans une classe. Moins d’une dizaine dans une école. Aujourd’hui, cette proportion a très fortement augmenté, et malgré toutes les recommandations de l’OMS et des services de santé (mangez chaque jour 5 fruits et légumes), ce fléau augmente chaque année au point de devenir un vrai problème de santé publique. Les conséquences d’un surpoids ou d’une obésité sur les adolescents sont réellement dramatiques.

Le surpoids est un véritable problème de santé publique car il touche toutes les catégories d’âge. En France on considère que 11 à 14% des enfants et adolescents sont en surpoids. Non contrôlé, le surpoids peut conduire à l’obésité et toutes les études montrent qu’un enfant obèse a de gros risques de devenir un adulte obèse.

A l’adolescence, le surpoids a des conséquences à la fois physiques et psychologiques, qui peuvent totalement bouleverser son devenir.

Pourtant, des solutions simples existent pour favoriser un retour à l’équilibre, à condition de bien appréhender les causes du surpoids …

Conséquences psychologiques du surpoids

1. Mauvaise estime de soi

Notre société est une société du paraître et de l’image. Les jeunes adolescents souhaitent pouvoir s’identifier à leurs idoles, ressembler aux mannequins que l’on voit dans les magazines. Très rapidement, un adolescent qui est en surpoids va se sentir dévalorisé. Ce sentiment s’accompagne souvent d’anxiété et peut conduire à un état dépressif.

2. Exclusion du groupe

Pour appartenir au groupe, il faut respecter un code vestimentaire. L’adolescent en surpoids ne peut pas s’habiller comme il le souhaite. Pour les filles, les après midi shopping avec les copines deviennent une épreuve. Pour les garçons, le surpoids devient un handicap pour la pratique du sport et il est exclu des jeux collectifs. Très rapidement, l’adolescent opte pour des vêtements amples et sa propre image amplifie son mal-être. S’il fait l’objet de moqueries, peu à peu, il s’isole, se réfugie devant la télévision et l’ordinateur, ce qui amplifie les problèmes et peut conduire à la boulimie.

3. Échec scolaire

Durant cette période de grands bouleversements qu’est l’adolescence, les problèmes psychologiques ont des répercussions importantes sur la scolarité. Or, l’adolescent est en pleine période d’orientation. Une situation d’échec au collège peut modifier totalement ses perspectives d’avenir.

Conséquences physiques du surpoids

Le surpoids peut avoir des retentissements

  • au niveau hormonal et notamment chez les filles : puberté précoce, troubles du cycle ou absence de règles.
  • au niveau osseux et articulaire : des déformations de la colonne vertébrale.
  • au niveau hépatique : le foie surchargé n’assure plus ses fonctions de filtre. Le foie intervient également dans la construction des hormones, dans l’équilibre du système immunitaire, dans la gestion du taux de sucre sanguin.

Que pouvons nous faire

1. Soutien psychologique

La composante psychologique ne doit pas être négligée.

Le dérèglement du comportement alimentaire est souvent lié à un besoin de compensation qui, au départ, se manifeste par des compulsions sucrées, puis par un besoin de toujours plus de nourriture. L’origine peut être une rupture affective au sein de la famille (divorce, séparation, arrivée d’un autre enfant) ou le stress lié à la scolarité. Les modifications liées à la puberté sont déstabilisantes. Il faut que l’adolescent puisse exprimer ses inquiétudes, soit dans le cadre de la famille, soit à l’extérieur.

2. Diététique

Si toute la famille adopte une meilleure hygiène alimentaire cela facilite la tâche

Quels aliments manger ?

En aucun cas l’adolescent ne doit se voir imposer un régime restrictif. Il ne pourra pas le respecter et cela engendrera un sentiment de culpabilité lorsqu’il craquera pour un aliment interdit.

Le calcul des calories est trop astreignant et peut devenir obsessionnel. Il faut être très vigilant car une adolescente peut facilement basculer vers une un comportement inverse conduisant à l’anorexie.

De plus, les besoins sont spécifiques puisque l’adolescent est en période de croissance. (voir Équilibre alimentaire).

saumon-300x200 Contrôle du poids chez l’adolescentLes carences ont des conséquences aussi graves que les surcharges.

Il faut donc privilégier une alimentation équilibrée, diversifiée, si possible « bio ».

Les repas doivent comporter des protéines, des légumes, des féculents complets et des fruits. L’adolescent doit, en fin de repas, se sentir rassasié. L’été, une salade composée avec du riz, œufs, poulet ou thon et de légumes maïs, tomate, avocats, apporte l’énergie nécessaire.

Les impératifs à respecter absolument sont :

  • Supprimer les boissons sucrées et les grignotages devant la télé.
  • Limiter les produits laitiers à une seule fois par jour (si possible non sucré)
  • Éviter de garnir placards et frigidaire de friandises, entremets sucrés et autres tentations.
  • Supprimer les fritures, les sauces riches en graisse saturées (crème fraiche, beurre.
  • Limiter la consommation des plats cuisinés qui contiennent des exhausteurs de goût qui poussent à se resservir.

Il faut privilégier :

  • Les desserts fait maison : tartes, compotes, fruits cuits au four et, pour l’été, les sorbets remplacent les glaces à la crème.
  • Le pain bio aux céréales qui remplace le pain de mie.
  • Les huiles végétales bio 1ère pression à froid : colza, noix, olive riches en oméga 3, 6, 9 indispensables au bon fonctionnement de notre cerveau.
  • Les salades composées,
  • les pizzas et les quiches maison permettent d’introduire des légumes variés.
  • Les aromates et les épices qui feront mieux accepter les légumes verts.

Quand manger ?

Il est important de respecter les 3 repas par jour et, si possible, à heures régulières. Notre organisme a une horloge interne, donc pas de sensation de faim avant l’heure prévue du repas.

Fotolia_41898972_XS-300x198 Contrôle du poids chez l’adolescentLe petit déjeuner est primordial, d’où la nécessité d’un apport en protéines (œufs, jambon, dinde) qui évite la fringale de 11h et le grignotage.

Tous les spécialistes s’accordent pour souligner l’importance des repas en famille. C’est une occasion de reprendre contact mais surtout cela permet aux enfants de donner un sens aux repas.

Pour cela, le repas doit être pris à heures régulières et à table.

Un plateau repas devant la télé est avalé sans y penser, or le temps passé à manger influe sur notre impression de satiété. Les études montrent que la même quantité avalée en 10 ou 20 minutes ne procurera pas la même impression de satiété.

3. Exercice physique

Fotolia_49519424-category-adolescent-énergie-300x199 Contrôle du poids chez l’adolescentPour les adolescents, comme pour les adultes, des apports alimentaires supérieurs aux dépenses sont une des raisons de la prise de poids. Notre vie quotidienne, en ville, mais également en campagne ne laisse pas beaucoup de place à l’exercice physique. Le matin on saute dans la voiture ou les transports en commun pour se rendre au lycée. Au collège ou au lycée les activités sportives obligatoires sont limitées et l’adolescent qui n’est pas bien dans son corps trouvera de nombreuses excuses pour ne pas y participer. En rentrant du collège, l’adolescent va se poser devant la télévision ou son ordinateur avant de passer à table et, après le repas, de nouveau ordinateur ou télévision avant de se coucher.

Première étape : aussi souvent que possible, il faut remplacer les trajets en voiture par la marche à pieds.

Deuxième étape : découvrir le sport qui plaira à l’adolescent et qui l’amusera pendant sa pratique. Ainsi il n’abandonnera pas puisqu’il le considérera comme un plaisir.

Cependant, les habitudes sont difficiles à perdre, l’adolescent n’arrive pas toujours à limiter sa quantité de nourriture. L’émotionnel peut également prendre le dessus. Il faut alors envisager les compléments alimentaires qui vont aider à retrouver un équilibre, apaiser les angoisses et favoriser les processus de digestion.

La gamme biophenix est particulièrement adaptée aux adolescents

Concentrés, extraits à l’eau et garantis sans aucun solvant, sans excipient ni conservateur, sans colorant, sans sucre ajouté ni maltodextrines, sans aucuns produits chimiques, les principes actifs des complexes biophenix sont parfaitement assimilables car reconnus par l’organisme comme des substances 100 % naturelles.

Nous vous proposons des nutriments 100 % naturels, issus de végétaux dont l’origine biologique est certifiée donc que vous pouvez donner à vos adolescents en toute confiance. Ils permettent de répondre aux besoins particuliers de cette période difficile à gérer pour les adolescents et par conséquence pour les parents.

EQDRAINE2 Contrôle du poids chez l’adolescent

  • Équilibre Minceur apporte une impression de satiété, modère l’appétit. Il permet à notre corps de mieux gérer l’élimination des sucres et des graisses.
  • Équilibre Draineur favorise une meilleur gestion des sucres par l’organisme.
  • Équilibre Magnésium : Une carence en magnésium conduit à une fragilité émotionnelle. Un apport de Magnésium 100% naturel et assimilable chez l’adolescent peut apaiser ses angoisses.
  • Équilibre Flore : L’équilibre des différentes flores digestives est une clé fondamentale de la santé. Les bactéries intestinales participent activement à la dégradation des aliments. Une nourriture trop sucrée peut déséquilibrer la flore intestinale et également avoir une influence néfaste sur l’immunité.