Lutter contre la fatigue

Les statistiques montrent qu’un pourcentage élevé des personnes qui consultent signale un état de fatigue. Le terme médical approprié est asthénie ce qui, en grec, signifie manque de force.

Rien a voir avec une fatigue saine après un effort physique ou même intellectuel qui s’accompagne d’un sentiment de satisfaction. Une nuit de repos et nous nous sentons prêts à affronter une nouvelle journée.

Ce que nous ressentons plus exactement c’est un manque d’énergie. Même après une nuit de sommeil nous avons du mal à nous lever.

Cette fatigue est, en général, nerveuse ou psychique, liée non pas aux efforts physiques fournis mais à notre mode de vie. Le plus souvent il suffit de modifier certains paramètres pour retrouver une belle énergie.

Ce que nous pouvons modifier

L’alimentation

Le cycle infernal du sucre

Un coup de barre, du sucre et ça repart. Faux, cet apport de sucre, le plus souvent raffiné procure une sensation d’énergie qui s’estompe très rapidement. Le taux de sucre sanguin atteint un pic puis s’effondre. Les variations brutales épuisent notre organisme.

L’absence de fruits et légumes frais

Notre alimentation, faute de temps, se compose de plats tout préparés. Les repas sont pris rapidement sans y penser. Même lorsque nous veillons à composer des repas équilibrés comportant fruits et légumes frais, il est difficile désormais de trouver des produits qui n’ont pas séjourné dans des hangars réfrigérés ou subit des traitements améliorant la conservation. Or vitamines et minéraux indispensables pour avoir une bonne énergie sont rapidement dégradés lors du stockage.

Les repas copieux

Fotolia_62363005_XS-300x196 Lutter contre la fatigueLa digestion mobilise de nombreux organes et va nécessiter beaucoup d’énergie. Cette énergie ne sera plus disponible pour accomplir les autres fonctions. C’est pourquoi après un bon repas nous manquons d’énergie, nous éprouvons le besoin de dormir. Une surcharge du foie qui n’arrive plus à remplir son rôle de filtre et de transformateur correctement peut se traduire par de la fatigue. Les déchets s’accumulent, la machine est « encrassée » et ne produit plus l’énergie indispensable à son bon fonctionnement.

Le surpoids provoque également une fatigue de l’organisme.

La qualité et quantité de sommeil

Le sommeil est une période de régénération, de nettoyage. Un sommeil insuffisant ou dans de mauvaises conditions va entrainer un encrassement de tous nos organes. Non seulement le manque de sommeil se traduit par un manque de vigilance, une baisse d’énergie dans la journée mais sur le long terme par des troubles plus graves responsables de fatigue chronique.

Le lien entre une diminution chronique du temps de sommeil,  diabète et risque d’obésité est désormais clairement établi.

Il est important de respecter un rythme veille sommeil et un nombre d’heure de sommeil. Nous n’avons pas tous les mêmes besoins mais pour une majorité 6 à 7 heures de sommeil sont indispensables. Pour ce la il faut créer un environnement favorable au sommeil :

Température  et confort

La température de la chambre ne doit pas excéder  18 à 19° et être aérée. Un lit confortable favorise un meilleur sommeil.

Lumière

La mélatonine, hormone du sommeil, est libérée naturellement lorsque la luminosité diminue. Son taux augmente tout au long de la nuit et redescend dès les premières lueurs du jour. Si possible il faut éviter les lumières violentes avant le coucher pour respecter ce processus naturel. Notre cerveau capte toutes les informations environnantes même pendant notre sommeil. La présence de nombreuses sources de lumière comme réveil, veilleuse de matériel électronique ou lumières extérieures perturbe la production de mélatonine et influe sur la qualité du sommeil.

Bruit

Pendant le sommeil nos oreilles perçoivent les bruits environnants. Même si nous n’en avons pas conscience le bruit va engendrer une multitude de réveils nocturnes qui peuvent être responsables d’une impression de fatigue le matin.

Le manque d’exercice

Fotolia_44185948_XS-200x300 Lutter contre la fatiguePratiquer un exercice régulier, non violent, permet d’évacuer les tensions, la fatigue physique remplace la fatigue nerveuse. Même si cela est surprenant plus nous bougeons et plus nous retrouvons notre énergie.

L’activité physique permet d’éliminer les excès, augmente la circulation sanguine ce qui favorise la détoxification et l’oxygénation de tous les organes. Un exercice en extérieur est encore plus bénéfique.

Toutefois il n’est pas recommandé de pratiquer un sport violent ou ayant comme support une musique forte et rapide avant le coucher. Notre organisme aura des difficultés à s’apaiser.

La fatigue chronique

Lorsque la fatigue persiste sur une longue période on parle de fatigue chronique. Respecter les conseils de base (alimentation sommeil, activité physique) ne suffit plus. Il est important de déterminer les causes. L’incapacité à assumer le quotidien, l’impression d’épuisement provoque anxiété et dépression qui ne font qu’accentuer la fatigue.

Avant d’envisager une pathologie grave, quelques examens sanguins de base  permettent de révéler des carences ou des troubles qui pourront être améliorer avec une meilleure hygiène de vie et des compléments alimentaires adaptés.

Carences

Anémie par manque de fer

Une carence en fer peut être décelée par un examen sanguin. Les femmes qui ont des règles abondantes sont souvent carencées en fer. Le fer est indispensable à la formation de l’hémoglobine. Cette protéine du sang transporte l’oxygène jusqu’au cellules mais se charge également du gaz carbonique afin qu’il soit évacué.

L’anémie peut également provenir d’un dysfonctionnement du foie. Le foie est chargé de mettre le fer en réserve et de le libérer en cas de besoin. S’il est saturé il n’assure plus correctement cette gestion des réserves. Une carence en fer engendre une asphyxie des cellules et une fatigue chronique.

Dans les deux cas, une supplémentation  avec des compléments alimentaires de qualité peut résoudre le problème.

Magnésium

Le magnésium est nécessaire à la production d’énergie par chacune de nos cellules. Une carence en magnésium va donc perturber l’ensemble de nos organes qui ne fonctionneront pas de façon optimale.

Diabète

Le dérèglement du métabolisme du sucre est responsable d’un état de fatigue avec possibilité de vertiges. Le taux de sucre dans le sang fluctue trop, le pancréas s’épuise à essayer de maintenir un taux normal, sans succès. Si la fatigue s’accompagne de vertiges il faut consulter.

Candidose

La candidose peut être à l’origine d’un état de fatigue chronique. Le développement excessif de ce champignon suite à un déséquilibre de la flore modifie notre comportement alimentaire en provoquant des compulsions sucrées car il se nourrit de sucre. Il est capable d’aller puiser le sucre dans le sang en perforant la paroi intestinale. Il crée  des inflammations de la paroi donc diminue l’absorption des nutriments. Le déséquilibre de la flore perturbe la transformation des aliments en molécules assimilables. Tous ces dérèglements provoquent une fatigue qui s’accentue au fil du temps.

Le stress

Fotolia_52809884_XS-300x200 Lutter contre la fatigueLe stress quotidien qu’il soit professionnel, familial, environnemental (bruit, lumière) conduit à un état d’épuisement lié à la production excessive de cortisol, une hormone qui stimule toutes les fonctions de survie.

Nous ne sommes plus capables d’adapter notre comportement, ni d’évaluer correctement les événements auxquels nous sommes confrontés. Le stress perturbe le sommeil car il induit un état de vigilance permanent.

Après une période d’hyperactivité accompagnée d’agressivité c’est l’effondrement, un état de fatigue intense nous envahie, impossible de se concentrer quelque soit l’activité. La fatigue ressentie est à la fois physique et morale.

Dépression

Il est souvent difficile de savoir si la dépression précède la fatigue ou si la fatigue est à l’origine de la dépression. La fatigue s’accompagne d’un sentiment de tristesse, d’inutilité. Le manque d’appétit augmente les carences. La dépression peut être conséquence du stress ou être une simple dépression saisonnière. Dès que les premiers symptômes apparaissent il faut réagir : apprendre à mieux gérer le stress, apporter tous les nutriments indispensables à l’équilibre du système nerveux. Quelques gestes simples suffisent afin de ne pas sombrer dans la dépression profonde.

Troubles du sommeil

L’apnée du sommeil ou le syndrome des jambes sans repos provoquent des interruptions du sommeil qui n’est alors plus réparateur.

Des solutions naturelles pour lutter contre la fatigue

Si les examens de sang ne mettent pas en évidence un trouble physiologique (anémie, diabète, dépression, troubles du sommeil) alors il faut agir sur les deux facteurs essentiels alimentation et sommeil.

Alimentation

Les aliments qui permettent de faire le plein d’énergie sont :
Fotolia_47325867_XS-300x288 Lutter contre la fatigue

  • Les agrumes riches en vitamine C et les fruits rouges
  • Les céréales complètes comme l’avoine riche en sucres lents,
  • Les légumineuses riches en magnésium et avec modération le chocolat,
  • Les produits de la mer (algues, crustacés) riches en minéraux et oligo éléments.

Des repas équilibrés et surtout un petit déjeuner complet permettent d’éviter le coups de barre de 11h. Des céréales ou du pain complet, si possible un apport de protéines (œuf, jambon) et des jus de fruits frais apportent tous les nutriments indispensables pour attendre le repas de midi.

Le repas du soir  doit être léger car la digestion perturbe la mise en place des signaux de fin de journée. De plus le sommeil est souvent agité après des repas trop copieux.

Sommeil

Essayer de respecter les conseils ci-dessus afin d’avoir un sommeil plus réparateur (température, lumière,bruit)

3. Stress

Quand au stress, il est difficile d’y échapper. Il faut donc apprendre à mieux le gérer (voir notre article lutter contre le stress) et apporter tous les éléments favorables à l’équilibre nerveux .

Les compléments alimentaires

L’agriculture intensive, les transports, les méthodes de stockage ont considérablement appauvris les nutriments (vitamines, minéraux, enzymes) présents dans les fruits et légumes qui nous sont proposés.

Il est désormais difficile de répondre à nos besoins uniquement grâce à l’alimentation.

La gamme Biophenix répond parfaitement à votre exigence de qualité

Concentrés, extraits à l’eau et garantis sans aucun solvant, sans excipient ni conservateur, sans colorant, sans sucre ajouté ni maltodextrines, sans aucuns produits chimiques, les principes actifs des complexes biophenix sont parfaitement assimilables car reconnus par l’organisme comme des substances 100 % naturelles.

Nous vous proposons des nutriments 100 % naturels, issus de végétaux dont l’origine biologique est certifiée donc que vous pouvez consommer en toute confiance.

EQVIT-C1 Lutter contre la fatigue

  • Équilibre Vitamine C concentrée à 1 g de vitamine C par sachet la diffusion progressive permet d’éviter les coups de barre.
  • Équilibre Hépatic  pour une meilleure gestion du fer, des toxiques, et des déchets qui encrassent l’organisme, liés à l’alimentation.
  • Équilibre Polyphénols AntiOx favorise un meilleur fonctionnement des mécanismes de régénération.
  • Équilibre Magnésium permet de rééquilibrer l’ensemble du système nerveux, apaise les tensions et diminue les crampes nocturnes.
  • Équilibre Séro-T favorise un sommeil réparateur.

Produits associés