Peau, cheveux, ongles

Une histoire commune

Aux premiers stades de l’embryon on distingue uniquement trois types de tissus différents à partir desquels vont se former tous les autres tissus et tous les organes. Le système nerveux, l’épiderme (partie la plus superficielle de la peau), les cheveux et les ongles ont une origine commune. Ils sont issus du même tissu embryonnaire appelé ectoderme.  Les expressions « mal dans sa peau » « avoir les nerfs à fleur de peau » traduisaient cette relation bien avant que les scientifiques ne découvrent le lien existant entre peau et système nerveux.

Peau, cheveux et ongles sont le reflet de notre équilibre physique et émotionnel.

La Peau reflet de notre santé

1. La peau, un véritable organe

La peau peut être considérée comme un organe à part entière. Sa surface est d’environ 2 m2, elle est trouée par plus de 2 millions de pores  et possède 5 millions de cellules sensorielles capables de déchiffrer et de transmettre au cerveau toutes les informations reçues de l’extérieur. Son poids représente 10% de notre poids total.

Au-delà de son rôle d’enveloppe la peau assure des fonctions  essentielles :

  • protection contre les rayons solaires,
  • barrière de défense contre les agresseurs (bactéries, virus toxiques),
  • régulation de la température (sueur),
  • synthèse de la vitamine D2,
  • émonctoire de secours lorsque les reins, le foie, les intestins sont débordés. La sueur va permettre d’éliminer les acides en excès, les graisses seront évacuées au niveau des glandes sébacées (boutons, acné)

 2. Problèmes de peau et intestins

La bonne flore intestinale tapisse la muqueuse et joue un rôle de protection contre la colonisation par des bactéries pathogènes ou des champignons. Lorsqu’il y a déséquilibre de la flore la paroi intestinale n’est plus protégée. Elle est le siège d’inflammation, de lésions, elle n’assure plus correctement son rôle de filtre sélectif.   Des molécules passent alors la paroi déclenchant une réaction du système immunitaire. Cette réponse inappropriée est  à l’origine des intolérances alimentaires qui peuvent se  traduire par de l’urticaire, un eczéma, des rougeurs, une peau sèche ou des démangeaisons.

3. Problèmes de peau et foie

Lorsque le foie est surchargé il n’assure plus correctement son rôle de transformation et d’élimination.

Les graisses sont alors éliminées par les pores de la peau qui devient grasse. Lorsque les pores se bouchent apparaissent les « points noirs » puis les bactéries se développent, c’est le bouton d’acné.

Le foie joue également un rôle important dans la gestion des hormones. Une fatigue du foie peut entrainer un déséquilibre hormonal qui se traduira par une poussée d’acné même à l’âge adulte.

4. Problèmes de peau et stress

Sous l’effet du stress notre visage change de couleur, il pâlit. Nos paumes de mains deviennent moites, la transpiration s’accentue sous les bras, nos poils se hérissent.

Lorsque le stress devient chronique l’équilibre de la peau est perturbé.  La peau contient de nombreux récepteurs qui répondent aux variations hormonales et aux messagers chimiques libérées par le stress.

Si, au niveau des autres organes, les méfaits du stress chronique ne sont pas toujours évidents, la peau réagit  au stress de façon intense et bien visible.

Le lien existant entre stress et maladies de peau est désormais prouvé. Une situation de stress va engendrer une poussée de psoriasis, d’eczéma ou d’acné.

 Les besoins spécifiques de la peau

La peau est sensible à toutes les variations de notre environnement extérieur comme intérieur.

La pollution, le tabagisme, même passif, les rayonnement U.V. ont un impact sur la qualité de la peau.

L’alcool, les excès et les carences alimentaires ont des conséquences immédiates sur la santé de la peau. Il est important d’apporter tous les nutriments

1. Besoins en vitamines

Les vitamines du groupe B (B3, B6, B8) sont importantes.

La vitamine B3 est particulièrement importante pour la peau, car elle permet d’une part de réguler la formation de collagène, et d’autre part d’hydrater la peau. De plus, elle joue une rôle d’écran solaire naturel, et protège contre les effets néfastes des rayons ultraviolets.

Les nutriments possédant un taux élevé en vitamines B3 sont : lait, œufs, légumes secs …

2. Besoins en acides gras essentiels

Les acides gras essentiels sont indispensables à la souplesse de la peau. Ils entrent dans la composition des céramides, éléments présents dans la peau  qui assurent une protection contre l’extérieur.

Les Oméga 3 sont nécessaires à son hydratation, à son élasticité.

Les Oméga 3 ont des propriétés anti-inflammatoires. Ils permettent de diminuer les rougeurs et apaisent les irritations. Ils favorisent une meilleur cicatrisation.

3. Besoins en acides aminés

La proline et la lysine sont 2 acides aminés qui facilitent la formation du collagène. La peau conserve sa fermeté et son élasticité ce qui retarde la formation des rides.

4. Besoins en antioxydants

La peau subit toutes les agressions de notre environnement pollution, tabac, rayonnement du soleil, mauvaise qualité de l’eau. Pour se défendre elle produit des radicaux libres qui, en excès accélèrent le vieillissement et la formation des rides.

Les anti-oxydants limitent l’excès de radicaux libres.

Pourquoi perdons nous nos cheveux ?

1. Cheveux, mémoire de nos carences et de nos excès.

Les cheveux sont les véritables boites noires de notre organisme. Tout ce que nous ingérons se retrouve dans nos cheveux. L’analyse du cheveu permet de déceler la présence de drogues, de médicaments et même d’aliments.

Les cheveux sont nourris par le sang apporté par les petits capillaires. Si l’apport en nutriments est insuffisant il s’affaiblit. Les cheveux sont sensibles à toutes les variations dans la composition du sang, variations hormonales, vitamines, minéraux.

2. Chute de cheveux et ménopause

A la ménopause le taux d’œstrogènes diminue alors que le taux d’androgènes (hormones masculines) reste constant, chez certaines femmes cette modification de l’équilibre hormonal se traduit par une perte de cheveux sur le sommet de la tête.

Les cheveux deviennent plus fins et poussent beaucoup plus lentement. Dès les premiers signes il est important de réagir afin de maintenir son capital cheveux. Il faut apporter des acides aminés soufrés et des vitamines du groupe B (B5 B6 B8).

3. Chute de cheveux et stress ou fatigue

Un choc psychologique important (décès, accident, choc opératoire) peut provoquer une chute de cheveux dans les 2 à 3 mois qui suivent. La phase de croissance du cheveu a été stoppée net. Les cheveux sont ternes, sans tonus et peuvent tomber par poignées lorsque l’on passe la main dans la chevelure.

En cas d’anémie liée à une carence en fer il peut y avoir perte de cheveux. Les femmes ayant des règles abondantes ou ayant subi une intervention chirurgicale doivent veiller à un apport en fer suffisant.

4. Chute de cheveux et carences alimentaires

Un régime alimentaire trop restrictif, une alimentation pauvre en protéines, une carence en zinc et en fer affecte la qualité des cheveux. Le cheveu a besoin de tous ces composants pour fabriquer la kératine qui constitue sa structure.

5. Chute de cheveux et grossesse

Durant les neuf mois de grossesse, le plus souvent, la chevelure est abondante et brillante. Ceci est dû au fort taux d’œstrogènes qui augmente la durée de vie du cheveu. Mais quelque mois après l’accouchement la brutale chute d’hormone se traduit par une perte de cheveux. Il faut absolument s’abstenir de faire un régime afin de perdre du poids cela accentue le phénomène.

 Les besoins spécifiques des phanères (cheveux et ongles)

Les cheveux et les ongles sont le reflet de notre état général. Leur vitalité et leur croissance dépendent de notre alimentation.

Il faut donc pour avoir de beaux cheveux et des ongles solides avoir une alimentation équilibrée, éviter les excès, le tabac et l’alcool mais certains nutriments spécifiques sont indispensables

1. Besoins en vitamines

Les vitamines A, E, B5, B6, B8 sont nécessaires à la croissance du cheveu. Ces vitamines sont présentes dans les céréales complètes et dans les légumineuses.

2. Besoins en acides aminés soufrés

Les acides aminés soufrés (cystéine et méthionine) constituent la base de la kératine. Ils sont présents dans les viandes, les poissons (sole), les fromages, les crucifères (choux), les légumineuses (lentilles, haricots), les amandes et les cacahuètes.

3. Besoins en minéraux

Le fer est le noyau de l’hémoglobine qui apporte l’oxygène jusqu’à la base du cheveu. Les moules et les coquillages sont une bonne source de fer, de même que le persil et le chocolat noir (à consommer avec modération).

Le zinc est indispensable à la synthèse de la kératine . Le magnésium joue un rôle majeur dans l’équilibre nerveux or nous avons vu que le stress peut être responsable de la chute de cheveux.

Le zinc se trouve dans les huitres, le magnésium dans les coquillages et le cacao.

Peau, ongles et cheveux doivent être nourris de l’intérieur. Aucune crème miracle, aucune lotion ne pourra apporter tous les nutriments indispensables à leur santé.

Gommages, masques, lotion démaquillantes décapent la peau, détruisent le film protecteur et modifie le pH naturel.

Nous l’avons vu des problèmes de peau et des cheveux ternes et mous traduisent un mauvais état général, il ne faut donc pas les considérer comme un soucis uniquement esthétique mais essayer de favoriser  un retour à l’équilibre en apportant tous les nutriments nécessaires.

La gamme biophenix répond parfaitement à votre exigence de qualité.

Concentrés, extraits à l’eau et garantis sans aucun solvant, sans excipient ni conservateur, sans colorant, sans sucre ajouté ni maltodextrines, sans aucuns produits chimiques, les principes actifs des complexes biophenix sont parfaitement assimilables car reconnus par l’organisme comme des substances 100 % naturelles.

Nous vous proposons des nutriments 100 % naturels, issus de végétaux dont l’origine biologique est certifiée donc que vous pouvez consommer en toute confiance.

EQDERMACB

  • Équilibre DermActiv
  • Flacon A huile de bourrache est riche en acides gras essentiels.
  • Flacon B permet de nourrir la peau de l’intérieur, riche en antioxydants et en céramides il favorise la protection contre les agressions extérieures.
  • Équilibre Magnésium permet de rééquilibrer l’ensemble du système nerveux, apaise les tensions et diminue les effets du stress.
  • Équilibre Phanères renforce la texture des cheveux et des ongles, favorise la repousse.
  • Équilibre Féminin DUO  permet d’équilibrer les problèmes hormonaux responsables de chute de cheveux ou de perte de tonicité de la peau.
  • Équilibre pH  rééquilibre un terrain trop acide qui peut être la cause d’une peau sèche ou de l’apparition de plaques.