Renforcer le système immunitaire

Pour nous défendre contre les agresseurs, la nature a mis en place une organisation digne des plus grands stratèges.

La première ligne de défense est définie comme l’immunité non spécifique ou immunité innée. C’est-à-dire qu’elle se met en place immédiatement quel que soit l’agresseur, bactéries, virus, substances étrangères.

L’immunité spécifique ou immunité acquise se met en place en cas d’insuffisance de la première ligne.

Il s’agit d’une réponse appropriée en fonction de l’agresseur. Là encore, bactéries, virus, substances étrangères se trouvent face à une armée bien organisée. La défense est assurée par une lignée de globules blancs (les lymphocytes ) ne reconnaissant qu’une sorte d’agresseur (Antigène). Leur spécialisation accroit leur efficacité.

La quantité de cellules immunitaires présentes dans l’intestin représente 70% de l’ensemble du système immunitaire. L’équilibre de la flore intestinale (effet barrière) et la qualité de la paroi intestinale (filtre sélectif) sont les clés d’un bon fonctionnement du système immunitaire.

Tout ce qui perturbe ces deux éléments va avoir un impact majeur sur notre résistance aux agressions extérieures : bactéries, virus, pollution, toxiques.

Chez l’adolescent  quels sont les éléments à surveiller ?

Alimentation et système immunitaire

Excès de sucre rapide :

Les adolescents ont souvent une alimentation déséquilibrée. Ils affectionnent les boissons sucrées, les pâtisseries industrielles, chocolats et bonbons de toutes sortes.

Or, le sucre raffiné abonde dans tous ces produits et il est très néfaste à l’organisme :

  • viennoiseries fond blanc 3Privé de vitamines et de minéraux par le raffinage, le sucre blanc appauvrit nos réserves en nutriments essentiels au système immunitaire comme le cuivre,
  • Il favorise les fermentations intestinales et déséquilibre la flore,
  • Il favorise le développement des candidoses. Le candida albicans (champignon intestinal) est avide de sucre. il se développe au détriment de la bonne flore. Il est capable d’émettre des prolongements, de perforer la paroi intestinale afin de ‘s’approvisionner en sucre sanguin. En détruisant l’équilibre de la flore et l’intégrité de la paroi intestinale il perturbe le système immunitaire.

Les études ont montré que plus nous absorbons de sucre, moins nos globules blancs chargés de détruire les bactéries sont efficaces.

Excès de graisses, absence de légumes et fruits

L’alimentation des adolescents est déséquilibrée, pauvre en légumes et fruits, riche en graisses de mauvaise qualité que l’on trouve dans les pizzas, hamburgers, gâteaux etc. Elle entraine un déséquilibre de la flore intestinale, indispensable au bon fonctionnement de notre système immunitaire.

Pour l’équilibre de la flore, il est important d’apporter des fibres qui vont favoriser le transit, nourrir les bonnes bactéries.

Ces dernières sont présentes tout au long du tube digestif, constituent la flore buccale, la flore digestive (cent mille milliards de bactéries, dix fois plus que le nombre total de cellules du corps), elles sont aussi présentes dans le vagin. Ces bactéries jouent un rôle majeur car elles constituent une barrière naturelle contre l’invasion par les bactéries pathogènes (qui peuvent provoquer la maladie). Elles tapissent notamment les parois intestinales et les muqueuses, empêchant ainsi la colonisation par les agresseurs. Elles garantissent ainsi l’intégrité de la paroi intestinale.

Les fruits et légumes apportent vitamines et minéraux sans lesquels les cellules immunitaires ne peuvent fonctionner correctement.

Présence de colorants, additifs chimiques

Le changement de nos habitudes alimentaires fait que les plats tout préparés constituent l’essentiel des repas de l’adolescent et même de toute la famille. Or, la cuisine industrielle fait une large place aux additifs chimiques (colorants, conservateurs, arômes artificiels, sirop de sucre) que l’on retrouve également dans les desserts lactés, gâteaux et confiseries.

Ces molécules de synthèse (artificielles et chimiques) ne sont pas reconnues par notre corps et sont alors considérées comme agresseurs. Elles provoquent une réaction de défense du système immunitaire qui s’épuise progressivement. Les conséquences sont dramatiques car lorsqu’une véritable attaque de bactéries ou virus se présente, le système immunitaire ne peut plus faire face correctement aux agresseurs.

Le mode de vie, impact sur le système immunitaire

Manque de sommeil

Beautiful morningLes adolescents se couchent de plus en plus tard, leurs soirées se passent désormais devant l’ordinateur ou la console de jeu et l’heure du coucher est souvent au-delà de 23h.

Le sommeil est une période de récupération et de régénération pour tous les organes.

Durant la nuit a lieu le grand nettoyage : le foie va retraiter tous les déchets accumulés durant la journée. Ils sont éliminés dans les urines, ce qui explique leur couleur foncée le matin. Une durée de sommeil insuffisante ne va pas permettre ce travail de régénération et le système immunitaire en sera affecté.

Stress

L’adolescence est une période perturbée sur le plan émotionnel, les sensibilités sont exacerbées. L’adolescent se sent souvent agressé par son environnement, famille, professeurs, camarades de classe.

Le stress a un impact important sur le système immunitaire. Exemple fréquent au moment d’un examen : l’étudiant va « attraper » une angine, un rhume, les troubles digestifs le jour de l’examen, affections qui montrent bien l’impact du système nerveux sur notre santé.

Un stress répété, un conflit familial récurrent, des problèmes scolaires, se traduisent par un épuisement progressif du système immunitaire.

Comment aider nos adolescents ?

Inutile de rentrer en conflit avec eux pour leur faire modifier leurs choix alimentaires, c’est un combat perdu d’avance.

Il faut malgré tout essayer d’améliorer les facteurs dont dépend leur santé.

L’alimentation

  • Limiter la quantité de gâteaux et confiseries disponibles lorsqu’ils rentrent du collège ou du lycée. Privilégier les fruits.
  • Supprimer les sodas durant le repas et si possible en dehors
  • Préparer, si possible, des snacks avec un peu de légumes frais (feuilles de salades, tomates)
  • L’été, prévoir pour le soir des salades composées associant protéines (poulet, thon, dinde), légumes (tomates, brocolis, chou chinois ..), légumineuses (pois chiches, lentilles, haricots ..), céréales (mais, riz, quinoa ..).
  • Utiliser des huiles biologiques de 1ère pression à froid riches en oméga 3 et 6 qui favorisent la formation de molécules permettant de mieux lutter contre l’inflammation et les allergies.

Mode de vie

  • Veiller à ce que l’adolescent abandonne son ordinateur à 22 h au plus tard lorsqu’il a classe le lendemain.
  • Être attentif à son mal être, prendre le temps de discuter avec lui, de ses problèmes et essayer de dédramatiser.

Le repas du soir est trop souvent une période de « règlement de compte », il faut essayer d’en faire un moment de dialogue et d’écoute. Si le dialogue est devenu impossible il faut éventuellement rechercher une aide extérieure.

Sachant qu’il est très difficile, durant cette période perturbée, d’influer sur les habitudes alimentaires des adolescents, il faut veiller à leur apporter les éléments nutritionnels qui font défaut grâce à des compléments alimentaires de qualité, 100% naturels et bio, sans colorants ni additifs.

La gamme biophenix est particulièrement adaptée aux adolescents

Concentrés, extraits à l’eau et garantis sans aucun solvant, sans excipient ni conservateur, sans colorant, sans sucre ajouté ni maltodextrines, sans aucuns produits chimiques, les principes actifs des complexes biophenix sont parfaitement assimilables car reconnus par l’organisme comme des substances 100 % naturelles.

Nous vous proposons des nutriments 100 % naturels, issus de végétaux dont l’origine biologique est certifiée donc que vous pouvez donner à vos adolescents en toute confiance. Ils permettent de répondre aux besoins particuliers de cette période difficile à gérer pour les adolescents et par conséquence pour les parents.

EQVIT-C

  • Équilibre Vitamine C : apport de 1 g de vitamine C par sachet, 100% naturelle et 100% biologique, issue de fruits biologiques.
  • Équilibre Magnésium : 100% naturel et 100% biologique, favorise la détente et un sommeil paisible.
  • Équilibre Flore : permet de retrouver l’équilibre de la flore.
  • Équilibre Hépatic : afin d’aider le travail de nettoyage du foie.

Produits associés