Flore
100% naturelle | Biophénix

  • Symptômes traités: Flore intestinale digestion

Quels bienfaits pour vous ?

  • Rééquilibre la flore intestinale pour un meilleur confort intestinal,
  • Aide à apaiser les désagréments liés à une inflammation des intestins,
  • Aide à renforcer la barrière intestinale

Pourquoi choisir Flore ?

Des composants d’origine 100 % naturelle :

  • flavonoïdes actifs d’orange et de pamplemousse
  • fibres d’acacia « Clean label »,
  • Des études cliniques
-
+
26,00 €
En stock
Pictogramme Cure

CURE : de 1 mois

Prix par jour : 0,87 €

Livraison GRATUITE

à partir de 80€

Livraison en 48h

En savoir plus


Biophénix a sélectionné pour Flore deux composés précieux d’origine 100% naturelle, afin de réaliser une synergie unique au service du microbiote intestinal : des flavonoïdes actifs d’orange et de pamplemousse, et des fibres prébiotiques issues de l’acacia.

1 - Flavonoïdes actifs d’orange & de pamplemousse (MicrobiomeX®)


MicrobiomeX® est le premier Flavobiotique® de sa catégorie. Il est issu de Citrus sinensis (orange) et Citrus paradisi (pamplemousse). Il est composé de flavonoïdes actifs spécifiques qui rééquilibrent le microbiote (flore) intestinal et aide à rétablir une barrière de l'intestin efficace contre les virus et bactéries. MicrobiomeX®, étudié cliniquement, est conçu pour soutenir le système immunitaire et améliorer les défenses de l'intestin.

Ces flavonoïdes modifient de façon positive la composition de la flore intestinale. Ils permettent une plus grande production d'AGCC (acides gras à chaîne courte, dont le butyrate et le propionate). Les AGCC sont des composés essentiels pour le maintien de la barrière intestinale et la régulation du système immunitaire.

2 - Prébiotiques : fibres d’acacia biologiques


Les fibres biologiques d’acacia (Fibregum™) que nous utilisons sont solubles, entièrement naturelles sans OGM, issue d’une sélection rigoureuse de gomme d’acacia de haute qualité (origine 100% végétale + « clean label »).

 

Renforcement global de la barrière intestinale


L'étude de Fibregum™ 1 a montré que les approches suivantes contribuent efficacement au renforcement global de la barrière intestinale :

  • Effet prébiotique 2
  • Propriétés anti-inflammatoires
  • Restauration de l’imperméabilité intestinale

Gestion du poids et réduction des calories


Un régime riche en fibres alimentaires solubles comme les fibres biologiques d’acacia (Fibregum™) peut aider à prolonger la sensation de satiété après les repas, pour un contrôle sain du poids corporel.

Note : bon point, Fibregum™ est un glucide non digestible avec un indice glycémique proche de zéro.

Comment utiliser au mieux Flore ?


En général, on préconise des cures de trois mois (à deux gélules par jour), espacées d’un mois.

Lorsque les problèmes sont installés depuis des années, le nombre de cures sera logiquement plus important.

Bien sûr, le mieux est de consulter son médecin ou praticien traitant. 

Enfin, le conseil pratique classique : un complément alimentaire n’est efficace que si on le consomme assez régulièrement. 

  • Pour ne pas l’oublier, on peut l’intégrer dans une routine, par exemple en le plaçant dans la cuisine à côté de la cafetière ou de la théière. 
  • voir plusieurs boites d’avance contribue également à la poursuite de la cure sur une durée suffisante. 

En savoir encore plus


L’importance du microbiote intestinal ou « flore intestinale »
Le microbiote intestinal joue un rôle crucial pour la santé générale.

1. Le microbiote aide à décomposer les aliments, facilitant l'absorption des nutriments essentiels (minéraux, vitamines, acides gras essentiels…). Il joue un rôle clé dans la digestion des fibres, produisant les fameux acides gras à chaîne courte bénéfiques pour la santé intestinale.

2. Il interagit étroitement avec le système immunitaire. Il aide à protéger contre les pathogènes et joue un rôle dans l'éducation et la régulation du système immunitaire. 3 4

3. Certaines bactéries intestinales sont impliquées dans la synthèse de vitamines, telles que les vitamines B et K.

4. Il existe un lien entre le microbiote intestinal et le cerveau, souvent appelé l'axe intestin-cerveau. Les déséquilibres du microbiote peuvent influencer la santé mentale et sont associés à des conditions telles que l'anxiété et la dépression.

5. Le lien entre certaines maladies, notamment les maladies inflammatoires de l'intestin, certains diabètes, et certaines formes de cancer, est particulièrement étudié par la recherche. 5 6 7 8 9

6. Le microbiote peut influencer le métabolisme et jouer un rôle dans l'obésité et la gestion du poids. 10

MicrobiomeX®, les bioflavonoïdes actifs d’orange & de pamplemousse pour le microbiote intestinal


Une étude clinique a été réalisée avec une dose quotidienne de 500 mg de MicrobiomeX® (soit deux gélules de Flore) pour évaluer les bénéfices sur la composition du microbiote intestinal. Les résultats ont montré une modification significative de la composition des AGCC (acides gras à chaîne courte) : un effet direct de la modification de la composition microbienne de l'intestin.

Les métabolites actifs libérés dans l'intestin ont un effet anti-inflammatoire et antioxydant direct sur la muqueuse de l'intestin.

Il a été démontré que les composés polyphénoliques des agrumes peuvent modifier la composition microbienne de l'intestin et, par conséquent, promouvoir la santé de l'intestin et de l'hôte par leurs effets anti-inflammatoires.




1. Michel C, Kravtchenko TP, David A, Gueneau S, Kozlowski F, Cherbut C. In vitro prebiotic effects of Acacia gums onto the human intestinal microbiota depends on both botanical origin and environmental pH. Anaerobe. 1998.
2. Su P, Henriksson A, Mitchell H. Selected prebiotics support the growth of probiotic mono-cultures in vitro. Anaerobe. 2007 Jun-Aug;13(3-4):134-9. doi: 10.1016/j.anaerobe.2007.04.007. Epub 2007 Apr 25. PMID: 17544732.3 Levy M, Kolodziejczyk AA, Thaiss CA, Elinav E. Dysbiosis and the immune system. Nat Rev Immunol. 2017.

3.Levy M, Kolodziejczyk AA, Thaiss CA, Elinav E. Dysbiosis and the immune system. Nat Rev Immunol. 2017.
4. Hitch TCA, Hall LJ, Walsh SK, et al. Microbiome-based interventions to modulate gut ecology and the immune system. Mucosal Immunol. 2022.
5. Sharma S, Tripathi P. Gut microbiome and type 2 diabetes: where we are and where to go? J Nutr Biochem. 2019.
6. Rampanelli E, Nieuwdorp M. Gut microbiome in type 1 diabetes: the immunological perspective. Expert Rev Clin Immunol. 2023.
7. Cullin N, Azevedo Antunes C, Straussman R, et al. Microbiome and cancer. Cancer Cell. 2021.
8. Sepich-Poore GD, Zitvogel L, Straussman R, et al. The microbiome and human cancer. Science. 2021.
9. Helmink BA, Khan MAW, Hermann A, et al. The microbiome, cancer, and cancer therapy. Nat Med. 2019.
10. Carmody RN, Bisanz JE. Roles of the gut microbiome in weight management. Nat Rev Microbiol. 2023.

11. Sanna S, van Zuydam NR, Mahajan A, et al. Causal relationships among the gut microbiome, short-chain fatty acids and metabolic diseases. Nat Genet. 2019.

Études cliniques sur les bioflavonoïdes actifs d’orange et de pamplemousse


Les pays développés ont réussi à réduire la charge des maladies infectieuses. Cependant, la prévalence des maladies métaboliques, cardiovasculaires et auto-immunes augmente. L'essor des maladies inflammatoires et auto-immunes est lié au changement du régime alimentaire occidental, qui influence l'écosystème intestinal, un facteur clé pour les maladies humaines.

Des données récentes suggèrent que certains composés polyphénoliques, comme ceux issus des agrumes, peuvent moduler la structure et la fonction du microbiote intestinal, améliorant ainsi la santé intestinale. MicrobiomeX® est un ingrédient naturel d'agrumes, stable et riche en deux flavonoïdes principaux : l'hespéridine et la naringine.

L’étude clinique a révélé une double action du composé :

1. Effet direct des flavonoïdes actifs pour protéger et améliorer la fonction de la barrière intestinale.

2. Activation du système immunitaire et réduction de l'inflammation intestinale, avec un changement positif de la composition du microbiote : augmentation des niveaux de butyrate et diminution des niveaux de calprotectine, indiquant une charge pathogène réduite.

Le butyrate fait actuellement l’objet de nombreuses études. Il attire particulièrement les chercheurs pour ses effets bénéfiques sur l’homéostasie intestinale et le métabolisme énergétique. Il semblerait qu’il joue également un rôle important dans l’obésité et possède diverses propriétés médicinales. 11

La calprotectine est un marqueur de l'inflammation intestinale. Elle est utilisée pour distinguer ces maladies inflammatoires d'autres troubles gastro-intestinaux.

L’étude

Une étude randomisée, parallèle, en double aveugle et contrôlée par placebo de 12 semaines a été conçue pour examiner les effets d'une dose quotidienne de 500 mg de MicrobiomeX sur la composition du microbiote intestinal et les niveaux de calprotectine. L'étude a été menée sur un groupe de 50 sujets en surpoids et donc avec un microbiote altéré. Chaque sujet a participé à trois jours de tests. Après un jeûne nocturne, les sujets ont recueilli un échantillon fécal le premier et le dernier jour de test. La pression artérielle a été mesurée lors des trois jours de tests.

Résultats

1) Acides gras à chaîne courte

Après 12 semaines, la proportion de butyrate parmi les AGCC (acides gras à chaîne courte) a significativement augmenté (P = 0,031) (Figure 1). De plus, le rapport butyrate sur acétate a considérablement augmenté dans le groupe traité par rapport au groupe placebo (P = 0,020).

Figure 1. Différence dans le rapport Butyrate/Acides Gras à Chaîne Courte totaux après 12 semaines d'intervention.

2) Changement du Microbiote

Une augmentation du cluster Clostridium XIV a été observée, avec un changement par rapport à la valeur de départ de 43,9 % dans le groupe traité (5,9 % dans le groupe placebo).

Figure 2. Différences relatives dans la quantité du cluster Clostridium XIVa (changement de 43 % par rapport à la valeur de départ) entre le placebo et MicrobiomeX® après 12 semaines.

3) Niveaux de Calprotectine

Une forte réduction de la calprotectine a été observée par rapport au groupe placebo (Figure 3). Cette réduction reflète une diminution de la charge pathogène dans l'intestin.

Figure 3. Différence des niveaux de calprotectine après 12 semaines d'intervention.

Microbiote et gestion du poids


Il existe de nombreux liens entre le poids corporel et l‘intestin. Le microbiote intestinal joue un rôle central dans l'orchestration de cet axe intestin-poids à travers plusieurs mécanismes.

1) AGCC (acides gras à chaîne courte) : ces composés aident à contrôler l'homéostasie métabolique en fournissant de l'énergie aux cellules intestinales. Ils affectent également la sécrétion de plusieurs hormones telles que le GLP-1 (une des hormones de satiété), le PYY (hormone qui procure une sensation de satiété pendant plusieurs heures) et la ghréline (hormone digestive qui stimule l’appétit). La modulation du PYY et de la ghréline peut diminuer l'appétit et induire la satiété, tandis que le GLP-1 contrôle les niveaux de glucose dans le sang via la régulation de la sécrétion d'insuline.

2) Barrière intestinale et inflammation : le microbiote intestinal contribue grandement au bon fonctionnement de la barrière intestinale. Des protéines appelées jonctions serrées sont entretenues par des bactéries intestinales saines. Le surpoids et l'obésité sont souvent associés à une dysbiose intestinale (= microbiote intestinal déséquilibré) et à une barrière intestinale altérée (intestin poreux).

3) Composition du microbiote : un microbiote intestinal déséquilibré, comme celui observé chez les personnes en surpoids, se caractérise souvent par une plus grande proportion de Bacillota et une moindre proportion de bactéroïdes. De plus, il y a une diversité microbienne plus faible et une plus grande quantité d'Actinomycetes chez les individus en surpoids par rapport aux individus minces.

Les bioflavonoïdes d’orange et de pamplemousse de MicrobiomeX® :

–      modifient positivement la composition du microbiome intestinal vers une proportion plus élevée de bactéroïdes et plus faible de Bacillota;

–      stimulent la production d'acides gras à chaîne courte qui sont des co-facteurs pour l'induction de la satiété et le contrôle glycémique ;

–      réduisent l'inflammation intestinale, un facteur contribuant à une prise de poids incontrôlée.

Spécifiquement pour la gestion du poids, MicrobiomeX® améliore le rapport hanche-poids chez les sujets en surpoids (IMC : 29).

Conclusion sur les bioflavonoïdes d’orange et de pamplemousse


Ce composé favorise la santé de l'intestin et de l'hôte grâce à ses effets anti-inflammatoires, résultant de sa capacité à moduler la composition du microbiome intestinal. Un changement significatif de l'acétate vers le butyrate, promouvant la santé, et une augmentation significative de la proportion de butyrate dans les AGCC totaux sont les résultats de la modification de la composition du microbiome. Le butyrate a un effet positif sur la fonction de la barrière intestinale et réduit l'inflammation intestinale, comme en témoignent les niveaux plus bas de calprotectine. Ainsi, MicrobiomeX® est un flavobiotique® de première classe qui renforce la barrière intestinale et améliore l'immunité.

 

Fibregum™ , les prébiotiques à base de fibres biologiques d’acacia


Fibregum™ est une source de fibres alimentaires biologiques solubles entièrement naturelles sans OGM.

Ses qualités :

–      Prébiotique entièrement naturel

–      Haute tolérance digestive

–      « Clean label »

–      Conçu et produit par une entreprise française

Fibregum™ est obtenu à partir de sève de gomme d’acacia soigneusement sélectionnée, exsudée des tiges et des branches d’arbres. Avec une teneur garantie de plus de 90% en fibres solubles sur base sèche (méthode AOAC 985.29), Fibregum™ représente l’ingrédient de choix pour l’enrichissement en fibres d’une multitude de produits finis.

Pionnier dans la recherche scientifique pour la valorisation des bienfaits nutritionnels de la gomme d’acacia en tant que source native de fibres alimentaires, le créateur de Fibregum™ a conduit depuis la fin des années 70 de nombreuses études permettant de mieux comprendre la relation entre la fibre d’acacia et la microflore intestinale.

Les fibres d’acacia, communément employées sous forme de gomme arabique, ont été étudiées dans plusieurs domaines, dont l'anémie drépanocytaire, les troubles métaboliques, la parodontite et les affections gastro-intestinales.12

La recherche a établi que l’acacia augmente la proportion de commensaux intestinaux (« bonnes bactéries », Bifidobacterium et Lactobacillus) et réduit la population de pathobiontes opportunistes (« mauvaises bactéries », Escherichia coli et Clostridium). Les activités anti-inflammatoires de l'acacia au niveau intestinal sont susceptibles de contribuer à l'amélioration de la fonction de la barrière intestinale, ce qui empêcherait la translocation des endotoxines de l'intestin vers le système et limiterait l'inflammation à bas bruit associée aux maladies métaboliques. 13 

Flore de Biophénix  : une nouvelle solution à base d’ingrédients naturels remarquables pour prendre soin en douceur de son microbiote intestinal.

 

1. Michel C, Kravtchenko TP, David A, Gueneau S, Kozlowski F, Cherbut C. In vitro prebiotic effects of Acacia gums onto the human intestinal microbiota depends on both botanical origin and environmental pH. Anaerobe. 1998.
2. Su P, Henriksson A, Mitchell H. Selected prebiotics support the growth of probiotic mono-cultures in vitro. Anaerobe. 2007 Jun-Aug;13(3-4):134-9. doi: 10.1016/j.anaerobe.2007.04.007. Epub 2007 Apr 25. PMID: 17544732.3 Levy M, Kolodziejczyk AA, Thaiss CA, Elinav E. Dysbiosis and the immune system. Nat Rev Immunol. 2017.

3.Levy M, Kolodziejczyk AA, Thaiss CA, Elinav E. Dysbiosis and the immune system. Nat Rev Immunol. 2017.
4. Hitch TCA, Hall LJ, Walsh SK, et al. Microbiome-based interventions to modulate gut ecology and the immune system. Mucosal Immunol. 2022.
5. Sharma S, Tripathi P. Gut microbiome and type 2 diabetes: where we are and where to go? J Nutr Biochem. 2019.
6. Rampanelli E, Nieuwdorp M. Gut microbiome in type 1 diabetes: the immunological perspective. Expert Rev Clin Immunol. 2023.
7. Cullin N, Azevedo Antunes C, Straussman R, et al. Microbiome and cancer. Cancer Cell. 2021.
8. Sepich-Poore GD, Zitvogel L, Straussman R, et al. The microbiome and human cancer. Science. 2021.
9. Helmink BA, Khan MAW, Hermann A, et al. The microbiome, cancer, and cancer therapy. Nat Med. 2019.
10. Carmody RN, Bisanz JE. Roles of the gut microbiome in weight management. Nat Rev Microbiol. 2023.

11. Sanna S, van Zuydam NR, Mahajan A, et al. Causal relationships among the gut microbiome, short-chain fatty acids and metabolic diseases. Nat Genet. 2019.12. Al-Jubori Y, Ahmed NTB, Albusaidi R, et al. The Efficacy of Gum Arabic in Managing Diseases: A Systematic Review of Evidence-Based Clinical Trials. Biomolecules. 2023.
13.  Saha MR, Dey P. Pharmacological benefits of Acacia against metabolic diseases: intestinal-level bioactivities and favorable modulation of gut microbiota. Arch Physiol Biochem. 2021.

Présentation :

• Pilulier de 60 gélules d’origine végétale. Poids net 26g.

Conseils d’utilisation :

• 2 gélules par jour

Ingrédients :

• Concentré de flavonoïdes extraits de Citrus sinensis et Citrus paradisi - MicrobiomeX® • Fibre d’Acacia

Composition nutritionnelle pour 2 gélules :

• Citrus sinensis et Citrus paradisi 500 mg :

- Hespéredine > 80 %

- Naringine > 5 %

• Fibre d’acacia 200 mg

Enveloppe de la gélule d’origine végétale : HPMC

Complément alimentaire, ne se substitue pas à une alimentation variée et équilibrée, ni à un mode de vie sain. Réservé à l’adulte. Tenir hors de la portée des enfants. Ne pas dépasser la dose journalière recommandée. A conserver dans un endroit frais et sec, à l’abri de la lumière. A consommer de préférence avant fin et n° de lot : voir sous le flacon.

Garanti

Plus d'infos
Sans gluten
Sans aspartame
Sans alcool
Sans conservateur
Sans colorant
Sans sucre
Sans lactose
REF EQFLORE
Pictogramme Cure

CURE - Nos recommandations

De 1 à 3 mois