Information livraison : changement de tarif (cliquez ici pour en savoir plus)

Burn out, que faire quand tout s’effondre ?

Burn out, que faire quand tout s’effondre ?

Pression au travail, stress omniprésent, travail qui obsède, fatigue intense... sont des manifestations physiques et mentales indiquant que le corps est en état de surchauffe. Véritable mal du siècle, le terme anglais « burn out », utilisé pour la première fois en 1969, se traduit littéralement en français par « se consommer de l’intérieur », signifie « syndrome d’épuisement professionnel, dû à une trop grosse exposition au stress ». Comment reconnaître, prévenir et soigner le burn out ?

Qu’est-ce que le burn out ou le syndrome d’épuisement professionnel ?

Selon l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), le burn out se caractérise par « un sentiment de fatigue intense, de perte de contrôle et d’incapacité à aboutir à des résultats concrets au travail ».

L’épuisement professionnel est le résultat d’un déséquilibre entre la vie professionnelle et la vie privée. Un investissement au travail

disproportionné, dans un état de stress et de surmenage profond, permanent, jusqu’au jour où le corps dit stop. On ne peut plus se lever un matin pour partir travailler. La différence avec la dépression est qu’elle n’est pas nécessairement liée au travail. Ce syndrome est en augmentation constante depuis une vingtaine d’années. Personne n’est à l’abri : les cadres, les employés, les techniciens, du secteur privé ou du public, les hommes, les femmes.

Les symptômes sont multiples et pas toujours faciles à analyser. Il vaut mieux prévenir le burn out que devoir le soigner. Voici nos conseils pour repérer les premiers signes et vous en sortir.

Quels sont les symptômes du burn out qui doivent alerter ?

Il faut reconnaître au plus tôt les signes du burn out et faire particulièrement attention si plusieurs de ces symptômes se manifestent en même temps :

Symptômes psychologiques

  • Démotivation constante par rapport au travail, perte de sens,
  • Fatigue émotionnelle,
  • Irritabilité et pleurs fréquents,
  • Perte de confiance en soi,
  • sentiment d’être incompétent,
  • Anxiété,
  • insécurité,
  • pessimisme,
  • Difficulté à se concentrer,
  • Pertes de mémoire,
  • Jugement altéré,
  • Confusion,
  • Difficulté à prendre des décisions,
  • Isolement social.

Symptômes physiques

  • Fatigue persistante,
  • Mal de dos,
  • douleurs musculaires,
  • migraines,
  • Problèmes digestifs,
  • ulcères à l’estomac,
  • Sommeil perturbé,
  • insomnies,
  • Troubles du rythme cardiaque,
  • Perte ou gain de poids,
  • Infections fréquentes (rhume, grippe, otite, sinusite…) dues à une baisse du système immunitaire.

Les solutions préventives du burn out

Avant d’arriver au stade d’épuisement professionnel, voici les moyens à mettre en place pour réduire cette situation de stress chronique :

  • Partager avec ses proches les difficultés vécues au travail et se sentir soutenu.
  • Discuter avec ses collègues et son supérieur des changements à mettre en place pour une meilleure organisation du travail.
  • Tenter de revoir les objectifs professionnels, plus réalisables et gratifiants.
  • Apprendre à déléguer et à dire non.
  • Se réserver du temps pour soi, sa famille, ses loisirs, en sachant déconnecter avec le téléphone et l’ordinateur.
  • Avoir une alimentation saine et équilibrée, riche en fruits, légumes, oléagineux, graines afin d’apporter à l’organisme les nutriments dont il a besoin pour résister au stress. Veillez particulièrement à consommer une quantité suffisante d’omégas 3, que vous pouvez retrouver dans les poissons gras (sardines, maquereaux…) et les certaines huiles végétales (huile de lin, de colza, de noix…).
  • Évitez les produits ultra transformés, les aliments acidifiants, principalement les produits laitiers, les céréales à gluten (pain, pâtes…) et sucres raffinés (soda, bonbon, gâteaux…). Supprimez que les excitants : café, alcool…
  • Pratiquez des activités physiques pour diminuer les tensions, se défouler et retrouver un meilleur sommeil. Il est recommandé de pratiquer 30 minutes de sport 5 fois par semaine (marche active, footing, vélo, danse...).
  • Faites une place à d’autres centres d’intérêt que le travail dans votre vie : la peinture, la lecture, le jardinage, la déco, partez en week-end avec des amis…

Le traitement du burn out

L’arrêt de travail est indispensable. Le repos va permettre à l’organisme épuisé de récupérer peu à peu de l’énergie. Un accompagnement psychologique est essentiel pour découvrir les causes qui ont conduit à cet épuisement, aider à adopter l’attitude pour y faire face et restaurer le sentiment de contrôle sur sa vie.

Il est nécessaire de reprendre confiance en soi, en ses compétences et de construire son scénario de vie idéale. Afin de ne pas retomber dans le même schéma à l’avenir, le travail avec un thérapeute vous permettra de fixer vos limites et créer des garde-fous.

Épuisement professionnel, comment remonter la pente grâce à des nutriments naturels ?

La performance du laboratoire Biophénix est dûe au fait que nos compléments alimentaires sont 100% naturels, fabriqués à partir de végétaux biologiques et possédant un très haut niveau de biodisponibilité.`

Le surmenage et le stress chronique usent le système nerveux, qui a besoin d’être soutenu :

  • Le duo Équilibre Magnésium bio et Équilibre Vitamines B bio favorisent un retour à l’équilibre du système nerveux et aide à combattre la fatigue.
  • Équilibre Oméga 3 DHA régule l’humeur, lutte contre les effets dévastateurs du stress, et ralentit l’action du cortisol (l’hormone du stress).
  • Équilibre Énergie va contribuer à rompre le cycle surmenage/ récupération incomplète et contribue à une meilleure récupération physique et psychique.

À lire aussi



Pour vous aider